PATHOLOGIE DE LA MAIN
BORDEAUX MÉRIGNAC

Demandez une date de consultation la plus proche

En savoir + sur le profil de votre chirurgien spécialiste de la main

Venir au centre de consultation dédié à la main

Dr Yacine Carlier

PATHOLOGIE DE LA MAIN

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

INTERVENTIONS CHIRURGICALES
DE LA MAIN

RÉÉDUCATION
DE LA MAIN

SECRÉTARIAT POUR UN RDV
DE LA HANCHE

SYNDROME
DU CANAL CARPIEN

SYNDROME DU CANAL CARPIEN

Carpe est un mot dérivé du mot grec Karpos, qui signifie « poignet ». Le poignet est entouré par une bande de tissu fibreux.

L’espace étroit entre cette bande fibreuse et les os du poignet est appelé le canal carpien. Le nerf médian, qui passe dans le canal carpien , permet de recevoir des sensations du pouce, de l’index et du médius de la main.

Toute situation qui provoque un gonflement ou un changement de position du canal carpien peut irriter et comprimer le nerf médian. L’irritation du nerf médian provoque des picotements et un engourdissement du pouce, de l’index et du majeur.

Quelles sont les conditions et les maladies qui favorisent son apparition ?

Toute cause qui augmente la pression sur le nerf médian au niveau du poignet peut provoquer un syndrome du canal carpien. Ce sont notamment l’obésité, la grossesse, l’hypothyroïdie, l’arthrite, le diabète et les traumatismes. L’inflammation des tendons résultant de travaux répétitifs, comme la dactylographie, la coiffure, peut aussi être impliquée. Par exemple, une fracture du poignet peut rétrécir le canal carpien et irriter le nerf, comme le gonflement et l’inflammation résultant de l’arthrite rhumatoïde.

Dans de nombreux cas, aucune cause unique ne peut être identifiée. Il se peut que la combinaison des facteurs de risque contribue à la survenue d’un syndrome du canal carpien.

Facteurs de risque du syndrome du canal carpien

Un certain nombre de facteurs ont été associés avec le syndrome du canal carpien. Bien que par eux-mêmes qu’ils ne causent pas le syndrome du canal carpien, ils peuvent augmenter vos chances de développer ou d’aggraver les dommages du nerf médian. Il s’agit notamment de :

Facteurs anatomiques. Une fracture du poignet qui modifie le volume du canal carpien peut augmenter la pression qui s’exerce sur le nerf médian. En outre, le syndrome du canal carpien est généralement plus fréquent chez les femmes. C’est peut-être parce que la zone du canal carpien est relativement plus petite que chez les hommes.

Facteurs métaboliques. Certaines maladies chroniques comme le diabète, peuvent augmenter votre risque de lésion nerveuse, y compris votre nerf médian.

Facteurs inflammatoires. Les maladies qui sont caractérisées par l’inflammation, comme la polyarthrite rhumatoïde ou une infection, peuvent affecter les tendons dans le poignet, exerçant une pression sur votre nerf médian.

Troubles endocriniens. Certaines conditions – comme la grossesse, la ménopause, l’obésité, les troubles de la thyroïde et l’insuffisance rénale, entre autres – peuvent être impliqués. – Rétention d’eau courante pendant la grossesse, par exemple -. Le syndrome du canal carpien associé à la grossesse disparaît généralement spontanément en post-partum.

Facteurs professionnels. Il est possible qu’un travail sur une ligne d’assemblage qui nécessite la flexion prolongée ou répétée du poignet puisse créer une pression néfaste sur le nerf médian, ou aggraver des lésions nerveuses existantes. Mais les preuves scientifiques sont contradictoires et ces facteurs n’ont pas été établis comme des causes directes du syndrome du canal carpien. Il y a peu de preuves pour soutenir l’utilisation des ordinateurs comme un facteur de risque de syndrome du canal carpien.

 

Diagnostic du syndrome du canal carpien

Votre médecin peut effectuer un ou plusieurs des tests suivants pour déterminer si vous souffrez du syndrome du canal carpien :

Histoire des symptômes
Le syndrome du canal carpien se traduit par des fourmillements qui peuvent survenir en tenant un téléphone ou un journal, un volant, ou se réveiller pendant la nuit.

L’examen physique
Votre médecin testera la sensibilité digitale et la force des muscles de votre main, car ils peuvent être affectés par le syndrome du canal carpien. La pression sur le nerf médian du poignet, produite par la flexion du poignet peut réveiller les symptômes chez de nombreuses personnes.

Radiographies du poignet
Une radiographie du poignet permet d’ exclure d’autres causes de douleur au poignet, comme l’arthrite ou une fracture.

L’Électromyogramme
L’Électromyographie mesure la vitesse de conduction nerveuse produite dans les muscles. Une fine aiguille est insérée dans les muscles étudiés. Une petite onde électrique est passée à travers le nerf médian pour voir si les impulsions électriques sont ralenties dans le canal carpien. Un instrument enregistre l’activité électrique dans votre muscle. Ce test peut aider à déterminer la sévérité du syndrome du canal carpien.
L’Électromyogramme et des tests de conduction nerveuse d’étude sont également utiles pour le diagnostic d’autres niveaux de compression qui pourraient imiter le syndrome du canal carpien, comme dans le cou.

Différents traitements du syndrome du canal carpien

Pour la plupart des patients qui développent un syndrome du canal carpien, un traitement approprié peut généralement soulager la douleur, l’engourdissement et permettre la restauration d’une utilisation normale de la main.

Certaines personnes avec des symptômes légers peuvent soulager leur inconfort en prenant des pauses plus fréquentes. Si ces techniques ne permettent pas d’offrir un soulagement en quelques semaines, des options de traitement supplémentaires comprennent une attelle de poignet, les médicaments et la chirurgie. Les attelles et autres traitements conservateurs sont plus susceptibles de vous aider si vous avez eu que des symptômes légers à modérés depuis moins de 10 mois.

Traitement non chirurgical du syndrome du canal carpien

Si le diagnostic est posé, les méthodes non chirurgicales peuvent aider à améliorer le syndrome du canal carpien. Les méthodes peuvent inclure :

– Pose d’une attelle de poignet. Une attelle qui maintient votre poignet pendant que vous dormez peut aider à soulager les picotements et les engourdissements. La pose d’une attelle nocturne peut être une bonne option si vous êtes enceinte.

– Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Les AINS peuvent aider à soulager la douleur du syndrome du canal carpien dans le court terme. Il n’y a aucune preuve, cependant, que ces médicaments puissent réellement améliorer le syndrome du canal carpien lui-même.

– Les corticostéroïdes. Votre médecin peut injecter votre canal carpien avec un corticostéroïde pour soulager votre douleur. Les corticoïdes diminuent l’inflammation, ce qui soulage la pression sur le nerf médian. Les corticoïdes oraux ne sont pas considérés comme aussi efficaces que les injections de corticostéroïdes dans le traitement du syndrome du canal carpien.

Si le syndrome du tunnel carpien entre dans le cadre d’une arthrite inflammatoire, comme la polyarthrite rhumatoïde, le traitement de la maladie sous-jacente pourrait réduire les symptômes du syndrome du canal carpien, mais cela n’a pas été prouvé.

Traitement chirurgical du syndrome du canal carpien

Si vos symptômes sont sévères ou persistent après avoir essayé un traitement non chirurgical, la chirurgie peut être la meilleure option.
Le but de la chirurgie du canal carpien est de soulager la pression sur votre nerf médian en coupant le ligament qui fait pression sur le nerf. Pendant le processus de guérison après la chirurgie, les tissus ligamentaires cicatrisent progressivement tout en offrant un espace pour le nerf plus important que celui qui existait auparavant. La chirurgie peut être réalisée de deux façons différentes.

Passer directement à l’intervention
Passer directement à la rééducation

PRENDRE RDV POUR UNE PATHOLOGIE DE LA MAIN

Contactez-nous pour un RDV pour une pathologie de la main directement par téléphone au :

Ou en remplissant le formulaire de contact ci-dessous :

2 + 11 =

INTERVENTIONS CHIRURGICALES
DE LA MAIN

RÉÉDUCATION
DE LA MAIN

VENIR AU CENTRE DE CONSULTATION
DE LA MAIN